Les élus

L’édito du  Maire – Août / Septembre 2019 :

Ecologie à deux balles.

 

Je rencontre des habitants, je lis des commentaires dithyrambiques sur le net, quel plaisir de voir l’engouement pour notre commune, qui passe pour un petit paradis, « the place to be » auraient dit mes enfants.

Mais il arrive parfois quelques critiques qui ne laissent pas insensible. Le maire est le seul élu à portée de baffes, disait, l’autre jour, Gérard Larcher, Président du Sénat, lors de l’Assemblée Générale des maires d’Ille et Vilaine à Guichen.  Les baffes, il y en a qui aiment les distribuer, je le savais, mais j’ignorais qu’en ce début juillet j’aurais à tendre la joue gauche, puis la joue droite. D’où mon mouvement d’humeur.

L’histoire se passe les 9 et 12 juillet. Au 17 ième siècle, le bon Jean de La Fontaine en aurait sans doute écrit une fable : « la râleuse, le maire et les « contents pour rien ». Mardi 9, donc, nous recevons un mail, d’une certaine madame B, dont je tairai le nom, par courtoisie.

J’ouvre les guillemets : « Pourriez-vous s’il vous plaît, débarrasser la plage de la laisse d’algues sèches qui occupe 1/3 de la surface sèche. En outre on y retrouve toutes sortes de déchets, les mouches arrivent, il faut porter les enfants parce que ça pique … bref vacances de rêve à St Lunaire pour une écologie à 2 balles sans doute prônée par des personnes qui ne fréquentent pas la plage ! Quelle belle image de notre station, alors s’il vous plaît pitié, on n’en peut plus »

Des courriers semblables, nous en recevons quelques-uns depuis 10 ans, date à laquelle nous avons décidé de ne plus amonceler les algues qu’une à deux fois par an, avant de les rejeter à la mer.

Par chance, du moins je le croyais, l’intervention était programmée le surlendemain. Le tracteur était à peine à l’ouvrage que je recevais un sms d’un mien ami. « On dirait Beyrouth, c’est incompréhensible » m’assénait-il.

S’en suivaient quelques commentaires peu amènes sur notre manière de « labourer » la plage. Encore un content pour rien. Pour un peu, il m’aurait, lui aussi, traité d’écolo à deux balles.

La morale de l’histoire, c’est qu’il est bien difficile de contenter  tout le monde et son père, comme le dit le proverbe.

Mais rassurez-vous, à Saint-Lunaire, on l’assume notre écologie à deux balles.

 

Michel Penhouët

PENHOUËT Michel

Maire

RIOU Françoise

1ère adjointe déléguée dans les domaines de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’animation municipale.

GANDON Loïc

2ème adjoint délégué aux affaires financières et au service de l’eau.

ESNAULT Claude

3ème adjoint délégué aux affaires sociales.

DUVERNEUILH Josy

4ème adjointe déléguée à l’animation, à la culture, au tourisme, au commerce et à l’artisanat.

BOUCHE Vincent

5ème  adjoint délégué à l’environnement et au développement durable .

GUILBERT Jean-Noël

Conseiller municipal délégué dans le domaine de la jeunesse, du sport et de la communication.

Le conseil municipal

BRIERE DE LA HOSSERAYE Christian

Conseiller municipal

DYEVRE-BERGERAULT Frédérique

Conseillère municipale

LE BIHAN Philippe

Conseiller municipal

DUFEIL Fany

Conseillère municipale

MOREL Thérèse

Conseillère municipale

SIMON-VARINS Marie

Conseillère municipale

BACHELIER Jean-Pierre

Conseiller municipal

CARUHEL Muriel

Conseillère municipale

BEAUFILS Franck

Conseiller municipal

GUYON Sophie

Conseillère municipale

MACHERAS Thierry

Conseiller municipal

HARDY Claire

Conseillère municipale