Les élus

L’Edito du  Maire – Avril 2018 :

Un sou c’est un sou

 

Comme tous les ans à la même époque, l’exercice budgétaire occupe toutes les attentions. Et il y en a, des budgets à réaliser et à voter. Parmi eux, le budget de la commune est le plus important. Mais il ne faut pas oublier celui du service des eaux, celui du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), celui du Service d’Aide A Domicile (SAAD), celui de la caisse des écoles, ceux des lotissements communaux. Un véritable marathon pour les cadres, comme pour les élus.

Permettez-moi de vous donner, en avant-première, quelques chiffres qui ont été présentés au moment du Débat d’Orientations Budgétaires, lors de la séance du Conseil Municipal du 19 mars dernier.

2017 aura été une bonne année puisque l’épargne dégagée sur le fonctionnement atteint 825 699 euros, chiffre qui n’avait pas été atteint depuis 2013 et le début des diminutions drastiques des dotations d’état. Rappelons pour mémoire que ces dotations ont baissé de moitié, passant de 562 000 euros en 2012 à 278 000 euros en 2017.

Ce bon résultat est, notamment, dû à la maitrise des charges à caractère général et de la masse salariale.

Côté recettes, il convient de noter les 371 677 euros liés à la taxe additionnelle sur les droits de mutation. Mais cette manne record est très aléatoire puisqu’elle est liée à la vigueur du marché immobilier.

Autre chiffre intéressant : l’endettement. Au 1er janvier de cette année le capital restant dû sur les emprunts se monte à 451 340 euros, ce qui équivaut à un peu plus 6 mois de notre capacité d’épargne. La commune va donc pouvoir continuer sereinement le programme qu’elle s’était fixée jusqu’en 2020.

Cette excellente santé financière a permis à la commune de réaliser près de 5 millions d’euros de travaux depuis le début du mandat, en 2014.

L’effacement des réseaux, l’embellissement du boulevard de Longchamp, l’aménagement de l’entrée de ville rue des écoles, l’acquisition de la dune de Longchamp, la construction du Yacht-Club, l’investissement dans la voirie ont pu être financés grâce à la politique particulièrement économe que nous menons.

S’il n’y a pas d’augmentation des impôts cette année, c’est tout simplement parce qu’à Saint-Lunaire, un sou c’est un sou.

 

Michel Penhouët

PENHOUËT Michel

Maire

RIOU Françoise

1ère adjointe déléguée dans les domaines de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’animation municipale.

GANDON Loïc

2ème adjoint délégué aux affaires financières et au service de l’eau.

ESNAULT Claude

3ème adjoint délégué aux affaires sociales.

DUVERNEUILH Josy

4ème adjointe déléguée à l’animation, à la culture, au tourisme, au commerce et à l’artisanat.

BOUCHE Vincent

5ème  adjoint délégué à l’environnement et au développement durable .

GUILBERT Jean-Noël

Conseiller municipal délégué dans le domaine de la jeunesse, du sport et de la communication.

Le conseil municipal

BRIERE DE LA HOSSERAYE Christian

Conseiller municipal

DYEVRE-BERGERAULT Frédérique

Conseillère municipale

LE BIHAN Philippe

Conseiller municipal

DUFEIL Fany

Conseillère municipale

MOREL Thérèse

Conseillère municipale

SIMON-VARINS Marie

Conseillère municipale

BACHELIER Jean-Pierre

Conseiller municipal

CARUHEL Muriel

Conseillère municipale

BEAUFILS Franck

Conseiller municipal

GUYON Sophie

Conseillère municipale

MACHERAS Thierry

Conseiller municipal

HARDY Claire

Conseillère municipale