NE PARLEZ PLUS DE ZPPAUP : L'AVAP EST EN LIGNE

 

 

NE PARLEZ PLUS DE ZPPAUP : L’AVAP EST EN LIGNE !

 

Le 7 mars 2013 la ZPPAUP était rendue opposable aux tiers.

 

« Le projet est né de l’esprit des élus lunairiens de la conscience que la commune dispose d’un patrimoine remarquable. (…) C’est donc tout d’abord la nécessité de disposer d’un outil de référence pour préserver l’esprit paysager de Saint-Lunaire qui a été avancé et la perspective d’une Zone de Protection du Patrimoine Urbain et Paysager évoquée.

La constatation a ensuite été faite que des bâtiments rares par leur architecture, avaient disparus, notamment à la Pointe du Décollé : le sémaphore et surtout la très belle Villa Constantine de style mauresque. Le périmètre de protection autour de la Vieille Eglise se révélant ainsi insuffisant pour protéger efficacement l’ensemble du patrimoine d’une certaine promotion immobilière.

Les prescriptions sont désormais contenues dans un règlement très précis, rédigé pour quatre secteurs aux caractéristiques distinctes : le tissu rural, le tissu balnéaire, le tissu urbain du XXIème siècle jusqu’à nos jours, et les sites paysagers remarquables. La commune de Saint-Lunaire a voulu appliquer de façon large et valorisante, les principes qu’elle contient en positivant les aspects auprès des administrés.

La ZPPAUP est ainsi présentée comme une opportunité pour préserver Saint-Lunaire tant à l’égard des résidents principaux, puisque ce sont eux à qui l’on doit une ville de qualité, qu’à celui des résidents secondaires qui représentent 60% de la population, ou encore des touristes de passage qui emportent une image lumineuse de notre cité. Les élus de Saint-Lunaire n’avaient pas le droit de l’ignorer. »

 

Aujourd’hui, c’est avec la même intention que la municipalité a révisé son document de protection du patrimoine pour pouvoir prescrire les mesures d’intégration des systèmes de production et d’économie d’énergie, autoriser les adaptations rendues nécessaires face au changement climatique, ou encore prendre en compte la biodiversité.

Avec la remise en forme du dossier, elle entend répondre aux obligations imposées aux collectivités par la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010, portant Engagement National pour l’Environnement. Cette nouvelle présentation tend notamment à simplifier la lecture du document pour en faciliter l’information au public.

 

Par ailleurs, vous n’entendrez plus parler de périmètre de protection de 500m autour du Calvaire et de la Vieille Eglise de Saint-Lunaire, classés monuments historiques. Pour travailler de manière plus intelligente et plus cohérente, ce périmètre s’est adapté à l’AVAP et au patrimoine considéré comme remarquable.

 

L’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) a été approuvée le 2 mars 2015.

 

 

L'ensemble des pièces est consultable en mairie au Pôle Aménagement. Vous trouverez ci-dessous le contenu du dossier accessible sur demande par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ainsi que le règlement graphique et le règlement littéral.

 

 

 

Contenu du Dossier

 

 

Règlement Littéral

 

 

Plan AVAP